Español   Inglés   Francés   Italiano   Holandés

L´EMOTIONNISME D´ESPINOSA.

Javier Jiménez Canales



Vincent Van Gogh s´est promené dans la salle d´expositions de Cajamurcia où il était invité par Espinosa à la présentation de son oeuvre avec laquelle il veut instaurer un nouveau style qu´il a baptisé l´émotionnisme. Là où habite Van Gogh, il a voyagé et s´est arrêté devant chaque tableau pour ratifier la proposition d´Espinosa comme quoi l´émotionnisme qui est en train de naître est un style qui se définit comme un sentiment qui va de l´intérieur vers l´extérieur, celui-ci transmet et envoie des émotions, regroupant dans ce mouvement à tous ceux qui ont le bon goût pour la peinture, certains créant et d´autres contemplant l´art, aussi bien ceux qui comprennent que l´art fait parti de nous et ceux qui peignent comme s´il révait éveillé récupérant surtout le bon goût et l´amour des choses bien faites.

Les oeuvres d´Espinosa se créent grâce à ses émotions parce que celles-ci sont humaines et sans elles il ne conçoit pas la peinture ni l´art, ses émotions proviennent des persones qui l’aiment, le suivent et l’entourent et auxquelles il leur doit l’inspiration de son oeuvre. C’est pour celà que sa peinture a un sens d’une grande expressivité. Celle-ci est créée à partir du moment ou il prend l’huile et l’acrylique avec ses mains, c’est comme peindre le premier homme en mélangeant et transposant sur ses toiles faisant de ses doigts deux pinceaux, il réussit à donner des effets qui étant contemplés avec différentes lumières ils montrent des paysajes totalement différés, comme s’il s’agissait de différentes saisons de l’année ou d´un moment de luminosité de la journée, sachant qu’il ressort des couleurs, des tonalités et des nuances au tableau qui ne s’apprécient pas au premier coup d’oeil, lui donnant vie et mouvement, qui atteint facilement le public.

Généralement de paysage, ses tableaux renferment une multitude de thèmes de telle façon que chaque oeuvre est composée d’une multitude de scènes qui séparées pourraient constituer un seul et unique tableau. La lumière soutenue l’aide dans ses créations. La proximité de l’huile qui lui produit le peu d’usage du pinceau ou de la palette, donne le résultat d’une intime relation entre l’artiste et le tableau qui se transmet réciproquement et avec force entre le tableau et le public suivant les mots de l’artiste “l’huile est une carte d’amour entre l’artiste et le spectateur”.

La figure humaine perd sa présence, se minimise devant la grandeur du tableau qui apparait chargé de peinture, afin de chercher dans cet excès les différentes profondeurs de la masse qui se mélangent dans l’huile, donnant le résultat magique de couleurs jumelées et fondues ou le blanc, le bleu marine, les jaunes et les rouges des paysages reviennent se présentent en circonflexes indiquant le sens du regard, certaines fois c´est la représentation du soleil qui est à l´origine de l’expression des tableaux et de la comparaison de la vie , pour d´autres c´est le ciel au fond d’une rue ou une fleur, grâce auquel le spectateur devine le message codé de cette relation amoureuse.

Le Van Gogh du XIXe siècle autorise l’émotionnisme d´Espinosa du XXIe car il représente la revendication de l’injustice que souffrit l’artiste impressionniste.

Fondation CajaMurcia. Cedaceras, nº11 jusqu’au 30 mai.



Texte traduit par Sabine Bigot